Q : Qu’est-ce que le Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord?

Il s’agit d’un festival d’une durée de 4 jours qui se déroule en septembre dans la région de Tadoussac, sur la Côte-Nord, au Québec. L’événement est organisé par l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac et comprend des activités qui s’adressent autant à des ornithologues débutants que chevronnés. Le potentiel d’observation est plus qu’intéressant, la MRC de la Haute-Côte-Nord, étant la région avec la plus grande diversité d’espèces au Québec, selon eBird. En moyenne, plus de 130 espèces sont observées pendant l’événement.

 

Q : Comment réserve-t-on notre place?

Le festival fonctionne suivant un mode « à la carte», c’est-à-dire que seules les activités payantes doivent être réservées à l’avance, via notre système de réservation. Il n’est pas nécessaire de réserver une place pour les activités gratuites, tel que le baguage des passereaux aux dunes de Tadoussac. Il faut savoir que le festival ne se déroule pas à un site fermé, mais à divers endroits à Tadoussac et ses environs et que l’organisation n’a pas mis en place un système de «passes» qui permet un accès à toutes les activités. 

 

Q : Quand peut-on effectuer une réservation pour les activités payantes?

Une annonce sera effectuée sur la page facebook de l’OOT à cet effet. Pour 2020, il est prévu que le système de réservation du site web sera accessible vers la fin mai. Il est à noter que pour la soirée-conférence et la soirée-documentaires, il est possible de payer sur place en argent comptant.

 

Q : Dois-je réserver pour visiter les sites d’observation de la région?

Non! Et il est plus que souhaitable que vous vous promeniez dans la région pour découvrir tout le potentiel qu’offre le secteur de Tadoussac. Les sites, tel que les dunes de Tadoussac, la baie des Escoumins, le banc de Portneuf valent le détour!

 

Q : Quelles espèces dois-je m’attendre à observer pendant le festival?

La région de la Côte-Nord, en particulier le secteur de Tadoussac, offre un potentiel intéressant pour une grande variété d’espèces (entre 120 et 150 espèces). D’une part, la rive nord du Saint-Laurent est le plus important corridor de migration au Québec à l’automne et des milliers de passereaux et rapaces l’utilisent à chaque année.  Les dunes de Tadoussac sont d’ailleurs reconnues comme le meilleur site d’observation dans la province pour les rapaces en migration. Des guides interprètes sont sur place pour vous aider à les identifier. De plus, la baie des Escoumins est le meilleur endroit au Québec pour observer les Laridés (mouettes et goélands), tandis que le secteur de Longue-Rive et Portneuf est reconnu pour ses limicoles (oiseaux de rivage). Finalement, la station de baguage aux dunes de Tadoussac vous permettra de voir de près une belle diversité de passereaux (parulines, bruants, etc.) le jour, ainsi que la Petite Nyctale, pendant la nuit.

 

Q : Quel est l’impact des marées sur l’observation des oiseaux?

Le principal impact concerne les limicoles (oiseaux de rivage). À marée basse, les oiseaux se dispersent sur toutes les battures de la région et il devient difficile de trouver des groupes d’oiseaux imposants. Il vaut mieux se déplacer aux bons sites de la marée mi-montante à mi-descendante. Pour la baie des Escoumins, les Laridés (mouettes et goélands) se concentrent aussi quand la marée est plus haute. Vous trouverez la table des marées au lien suivant :

https://waterlevels.gc.ca/fra/trouver/zone/2

 

Q : Quels sont les meilleurs sites d’observation dans la région?

Une liste non-exhaustive se trouve ici : sites d’observation

 

Q : Y a-t-il des sites accessibles pour les chaises-roulantes?

Oui! Les divers lieux de présentation des conférences et documentaires (Hôtel Tadoussac et Église de Tadoussac) sont accessibles. Pour les dunes de Tadoussac, le site de baguage présente certaines difficultés, mais l’équipe du festival peut sans problème aider une personne à se rendre à la table de baguage.

 

Q : Que dois-je apporter pour le festival?

Outre l’équipement habituel (jumelles, lunettes d’approche), prévoir des vêtements pour tout type de météo. Au courant des dernières années, le festival a connu des températures très chaudes, mais il n’est pas rare de connaître des variations importantes d’une journée à l’autre.

 

Q : Dois-je être un expert pour participer aux excursions et croisières?

Non! L’équipe du festival se fait un devoir de donner l’information nécessaire aux personnes avec moins d’expérience. Dans le cas des croisières, il est conseillé de spécifier aux guides votre niveau d’expérience afin qu’ils puissent vous aider à bien identifier les oiseaux. Souvent, d’autres passagers plus expérimentés aident aussi les autres observateurs.

 

Q :  Je serai accompagné d’une ou de personnes qui n’observent pas les oiseaux. Y a-t-il des activités pour elles?

La région de Tadoussac attire des centaines de milliers de visiteurs à chaque année. En septembre, les baleines sont encore bien présentes dans le secteur. Il est possible de réserver une croisière ou aller à un site d’observation terrestre. De plus, on retrouve plusieurs sentiers de randonnée dans le village de Tadoussac ou aux alentours. La beauté des paysages vaut à elle seule une visite dans la région.

 

Q : Y a-t-il des activités pour les enfants?

Oui! Les activités d’interprétation avec le baguage sont très populaires auprès des enfants. De plus, à chaque édition, le festival met en place une activité d’art éphémère avec une artiste locale. En 2020, d’autres activités à caractère familial seront ajoutées. Toutes les informations à ce sujet ici :

 

Q : Quelles sont les options d’hébergement?

Tadoussac est un lieu de villégiature reconnu mondialement. On retrouve plusieurs hôtels, motels et gîtes dans le village et les environs. Le festival travaille en collaboration avec l’Hôtel Tadoussac qui est un partenaire majeur depuis la première édition. Les conférences se déroulent à cet endroit en plus du cocktail de bienvenue.  Nous vous incitons à réserver à cet endroit!

 

Q : Quelle est la meilleure option pour le transport?

Si vous arrivez en avion, l’aéroport international le plus près est celui de Québec. À partir de Québec, il est possible d’arriver à Tadoussac par autobus. L’option de la voiture demeure la plus pratique, si vous souhaitez vous déplacer aux sites d’observation du secteur. De Québec, il faut prendre la route 138. À noter que le service de traversier sur la rivière Saguenay est un service public gratuit.

 

Q : Si j’ai d’autres questions?

Contacter le directeur de l’OOT, Pascal Côté, via courriel : direction.oot@explosnature.ca. Il se fera un plaisir de répondre à vos questions.